J4-Parc National du GRAND PARADIS-refuge de Savoie -col BASEI 2532 M- refuge BENEVOLO

LE GRAND JOUR… un defi à la hauteur de mon coeur malade ….

Le départ est donné à 8h ce matin.

20180625_083000
vue depuis le refuge de SAVOIA-

Depuis le refuge de SAVOIE 2532m, le petit groupe file vers le COL BASEI. ça grimpe ! ça grimpe avec toutes les difficultés et la montagne. La vue est magnifique sur le lac LEITA et me fait oublier que ma respiration siffle de temps en temps à cause de l’altitude, mon cœur malade doit s’habituer à toute cette hauteur.

20180625_092827

Après la pause, le trekking se transforme en alpinisme, passage rocheux à escalader, puis soudain la neige à perte de vue.

20180625_10273120180625_103019

Que de verticalité !

20180625_120611

Oh là là je déteste la neige !! Moment de panique et je prends donc position juste derrière mon guide. Des heures et des heures de marche dans les traces de mon guide Eric. Je reste concentrée, silencieuse pour éviter le moindre faux pas. Ici la pente est vertigineuse et je n’ose pas imaginer la moindre chute ici sous peine de faire du toboggan.

Le voilà enfin ! LE COL BASEI à 3176m. Mon premier 3000m. Je suis euphorique ! C’est depuis de point de vue magnifique que nous allons pique-niquer… vous imaginez !! Un soleil magnifique.

Jusqu’alors, depuis mon accident cardiaque, je n’avais pas encore dépassé les 2756M d’altitude l’an dernier en passant par la variante du Col des Fours (TMB 2018).

C’est un moment de grande intensité intérieurement ! Le trekking me fait grimper si haut dans la montagne alors que j’ai coulé si profondément pendant mon coma. Tous mes sens sont en éveil… surtout l’écoute de mon coeur… il semble bien supporter cette altitude. Je ne souffre pas, respire normalement et réalise même une petite video.

Le soleil tape si fort que je me barbouille le visage de crème de protection.

nathalie LEMIERE
Mon premier col à 3176 M COL BASEI- Italie
20180625_123104
Le groupe s’installe pour le pique nique à 3176m

20180625_123132

20180625_123135
panorama depuis le COL BASEI

Le plus dure reste à faire … la descente … pour moi un enfer ! Je ne suis pas skieuse et je vais dévaler sur les fesses et enchainer une dizaine de chutes pour ne pas dire un quinzaine ? Une vingtaine ? Je n’arrive pas à enfoncer mes talons dans la neige pour descendre ces lignes verticales ! La scène est diaboliquement horripilante .. mais je m’épuise moralement et physiquement ! Mon moral en prend un coup car je dois reconnaitre que mes aptitudes physiques sont limitées dans ce domaine.

20180625_182631
l

Quand je pose mes bâtons au refuge de BENEVOLO 2285m je suis heureuse de cette belle aventure…. je tente de garder que le positif de cette journée mais je vais constater les jours suivants que ces chutes ont profondément entamés mon moral.

Pour le moment, c’est l’heure d’arroser mon 1er 3000 mètres 🙂 avec toute l’équipe face aux montagnes.

20180625_182642

9.4km/ 663 d+/ 928 d-/5h40 de marche

Lundi 25 juin 2018

Nathalie LEMIERE pour COEUR DE FINISHER ©

 


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s