Jour 1 : LES HOUCHES -BELLEVUE- PASSERELLE DU BIONNASSAY- COL DU TRICOT- REFUGE DU TRUC

Jour 1 : LES HOUCHES- BELLEVUE- PASSERELLE DU BIONNASSAY- COL DU TRICOT- REFUGE DU TRUC (vendredi 22 juin 2018)

 

PREMIERES SENSATIONS …. De Bellevue à la passerelle du Bionnassay

9h30 Départ Les Houches . Finalement j’opte pour l’option du téléphérique de BELLEVUE afin de commencer cool d’une part, aussi parce que les commentaires des habitants sont clairs. « il n’y a  rien à voir dans la montée au Col de Voza » et comme la montagne est complètement plongée dans le brouillard je me dis que l’horizon va être bouchée!  Je débourse donc 14.50€ pour cette grimpette en accéléré et atteindre l’altitude de 1860m. Le téléphérique est plein à craquer à cette heure-ci : trekkeurs mais surtout alpinistes et leur matériel encombrant … cordes, piolet, crampons, casque qui me laissent rêveuse et dont je ne connais pas les secrets d’utilisation. Je ne suis pas en reste avec mon sac à dos volumineux.

Je ne suis pas seule pour cette première journée en montagne. Dominique, qui se lance sur son premier trek en montagne, s’est joint à moi. Une réponse à mon annonce de bourse aux équipiers sur Instagram et un croisement de nos plannings feront le restent !

C’est donc dans ce brouillard matinal que nous débarquons du téléphérique. Décidément il y a un an je passais dans le secteur sous la pluie avec mon groupe Terre d’aventure ! Même paysage ! Même sensation de désolation. Mais mon esprit sera vite préoccupé par l’itinéraire à suivre. Instinctivement, je suis à l’affut du 1er panneau indicateur. Le voilà « Col du tricot -2H15 ». C’est parti.

20180622_092636 20180622_094506

J’adore ce parcours, petit sentier à flanc de montagne présentant quelques difficultés comme ce passage rocheux équipé d’une chaine. Je flirte avec le vide. Nous nous faisons doubler par nos premiers randonneurs et randonneuses. Tiens ici ça parle anglais. Voyons…  d’où peuvent-elles venir ?? Je pose la question et c’est sans surprise que j’apprends qu’elles sont Australiennes ! Et oui le TMB est fréquenté par des trekkeurs d’origine internationale et nous ne serons pas au bout de nos surprises !

Passerelle sur le torrent issu du GLACIER du BIONNASSAY … TOMB RAIDER

20180622_101345  20180622_104403

Je passe ? Je passe pas ? La passerelle tangue et la cascade fait un bruit infernal. Le site est tout simplement impressionnant .

Voilà du LARA CROFT made in Nathalie  « repousser ses propres limites pour devenir TOMB RAIDER » #lol

20180622_104126
Passerelle au-dessus du torrent du Bionnassay
Le torrent né de la fonte du Glacier du Bionnassay
Le torrent né de la fonte du Glacier du Bionnassay

20180622_104248

20180622_111300

Après cette passerelle de singe, le sentier se poursuit au cœur des rhododendrons et des massifs de myrtilliers. On s’accorde une petite pause.

 

CAP SUR LE COL DU TRICOT … je veux bien devenir bergère !!

20180622_114500

20180622_115010

1er jour .. baptême de mon 1er névé. Je vais devoir marcher environ 300m dans la neige

 

20180622_120022

Les sommets sont dans le brouillard et les nuages et je ne soupçonne même pas la beauté du paysage jusqu’au moment où le soleil et le vent dissipent tout cela! Le sentier propose des perspectives sur le glacier du Bionnassay, le Nid d’Aigle, le Dôme du Goûter.

LE COL DU TRICOT 2120 m

Me voila ! je reste sans voix devant la beauté de ce panorama.

Au premier plan, la descente du col du Tricot, le village et le refuge du Miage dans les prairies et le Mont Truc en face 1811m.

20180622_132226

Je suis sur un des sentiers utilisés pour la contrebande avec l’Italie et qui se poursuit vers le refuge de plan Glacier

20180622_121841

C’est dans ce paysage que Dominique et moi prenons le temps de déjeuner. Notre pique-nique est juste grandiose dans ce décor, une sensation de liberté et une coupure totale avec notre quotidien respectif.

J’observe ici des randonneurs qui posent pour la photo, d’autres qui partent à l’assaut du Mont Vorassay (2299m) qui nous surplombe, là des traileurs qui ne prennent même pas le temps de s’arrêter !

Vue d’en haut, la descente me parait sans difficulté . et pourtant, le sentier est tout caillouteux et instable, parfois emporté par une avalanche.

J’ouvre la route quand soudain Dominique me voit disparaitre ! oups ! me voilà les 4 fers en l’air ! Abonnée aux glissades sur les fesses depuis l’an dernier, je maitrise … enfin vous m’avez compris ! je maitrise le rattrapage des bâtons et plus de peur que de mal !

Mes genoux vont souffrir et mes orteils commencent à taper le bout de mes godasses de rando ! Que de verticalité ! Tout cela m’épuise ! Ici une statuette de la Vierge attire mon attention et montre bien la foi des montagnard à l’entretenir, là des jeunes en train de tester leur drone, tout cela au bord d’un torrent paisible qui serpente dans ce fond de vallée.

 

20180622_14281020180622_145346.jpg

Le REFUGE DU MIAGE- 1560 m  ;-les pâturages du Miage nous offre l’opportunité de nous arrêter. Trop beau ces pâturages !!  Humm j’aperçois la carte du refuge du Miage qui propose des tartes aux myrtilles mais si je m’arrête trop longtemps je ne vais jamais pouvoir repartir alors je prends juste le temps de grignoter quelques fruits secs et hop en marche !!

20180622_145427

La montée vers le refuge du Truc est rapide et légèrement ombragée et cela fait un bien fou. 200m d+. Au sommet une table d’orientation permet de mettre un nom à tous ces sommets. Génial !

Le REFUGE DU TRUC 1750 m…. le nom* avait attiré ma curiosité alors c’est ici que j’avais réservé pour la nuit… sans tout savoir….  #mdr (* toponyme évoquant une hauteur à l’image de la butte portant le même nom). Dominique pose aussi son sac à la même adresse… sur ce coup-là j’avais ajusté mon planning ;-))

La propriétaire nous montre nos quartiers : un dortoir d’une trentaine de places. Un refuge sans douche et sans eau chaude !!! Je bougonne intérieurement … après cette journée de marche épuisante je rêvais d’une douche délassante ! Que nenni ! Je m’enferme dans la « salle de bain » (pièce lavabo qui sert aussi de stockage des chaussures pour être exacte) pour m’y rafraîchir de la tête aux pieds. Le refuge est équipé de panneaux solaires qui permettent l’alimentation de 8 ampoules et du frigo alors attention pas de prise de courant  dispo pour le chargement du téléphone et/ou montre connectée ! Pas de soucis je dégaine ma batterie solaire #mdr

A 19h pétante c’est l’heure du dîner dans la salle commune. Il y règne une atmosphère chaleureuse. On y partagera notre table avec les 3 australiennes croisées à la passerelle du Bionnassay et 3 frères qui se retrouvent le temps des vacances (l’un travaille à Paris, l‘autre à Strasbourg et le dernier à Bordeaux) alors ici les montagnes rapprochent la famille !!

Le panorama est à couper le souffle et je partage avec vous ce superbe coucher de soleil et son reflet sur le DOME DE MIAGE. Cet endroit à quelque chose de magique et j’imprime en quadri ce moment bonheur… ici le temps s’est arrêté. Je suis au milieu des montagnes à 800km de ma Normandie.

20180622_210245

Un décor à couper le souffler…

 

20180622_210325

Coucher de Soleil depuis le refuge du Truc vendredi 22 juin 2018

 

Aujourd’hui, au cœur de la montagne, Dominique n’a pas mis ses écouteurs  sur ses oreilles  ! DJ par passion, Dominique a découvert la plus belle table de mixage in situ :  LA NATURE; Il compose désormais avec les hurlements du torrent du Bionnassay qui dévale, les chuchotements des ruisseaux qui serpentent, les bruissements dans les pâturages, les frôlements des moustiques, les cloches des vaches qui tintinnabulent, le glacier qui se rompt bref des sons inouïs et une pression acoustique gravés pour toujours.

 

MOMENT DE DELIRE ou HYPOXIE ?  …. L’altitude nous gagne et peut-être le manque d’oxygène ? à moins que ce ne soit les premiers signes …. Mais de quoi ?

20180622_210303

 

LES PIEDS DU RANDONNEUR … un sujet dérisoire, qui pourtant, prend des proportions considérables quand tout va mal. … enlever ses godasses le temps de la pause dej ou le soir dès son arrivée au refuge est indispensable … à chacun son truc #lol

20180622_211027 croc

Chercher l’erreur …. #mdr mais Dominique apprendra très vite l’existence des sabots CROCS mis à la disposition des randonneurs. Et là je suis franchement morte de rire devant ce beau spectacle … suite du délire ??

Je suis émue de cette 1ere nuit en refuge… … autre rythme, autre vie. Ici tout est calme …enfin presque ! Il me faudra du temps avant de m’endormir au rythme des ronflements des uns et des autres.

Suite du TREK journée 2 –REFUGE DU TRUC- LE CHAMPEL- COL DE VOZA- LES HOUCHES

 

Récit par Nathalie pour COEUR DE FINISHER© TREK JUIN 2018

 

 


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s