J2-REFUGE DU TRUC- LE CHAMPEL- COL DE VOZA- LES HOUCHES-

Jour 2 – SAMEDI 23 JUIN 2018- Récit par Nathalie LEMIERE

Du refuge du Truc 1750 m- aux abords des CONTAMINES MONTJOIE

Après un super petit déjeuner, nous voilà partis, Dominique et moi, pour cette 2ème journée de rando.

Mon pôle intérieur est en pleine contradiction.

D’une part, la tristesse de quitter Dominique 20mn après notre départ du refuge du Truc. Je reste avec le sentiment d’avoir partagé un super moment de rando avec Dominique, de discussion et de découverte de cette variante du Col du Tricot sur le TMB, d’autre part l’envie d’être seule, d’apprendre à me débrouiller dans ces dédale de GR et variantes et d’itinéraires bis ! Chacun de mes choix et options vont conditionner mon plaisir à marcher. Plaisir ou galère ! La peur d’une mauvaise rencontre, d’une chute ou je ne sais quel accident mais j’ai au fond de moi une telle envie de liberté que j’écarte bien vite ces idées noires. Je ne suis pas sûr de trouver les mots justes pour expliquer mon choix de marcher seule … pour me découvrir encore, mettre mon cœur malade au défi sportif à mon rythme, sans contrainte de groupe, d’heure ; mon envie de silence et d’être juste à l’écoute de la nature, m’abandonner à la méditation, à la beauté des paysages, mon ras le bol de mon travail en banlieue parisienne.

J’ai bien étudié mon itinéraire et c’est donc sans soucis qu’après un superbe passage forestier je passe par les hameaux de LA GRUVAZ ; LA VILLETTE puis LE CHAMPEL. Et même si je regarde souvent ma carte, je me laisse guider par les nombreux panneaux indicateurs que je croise à chaque carrefour ! Aucun soucis de se perdre en fait et tout cela me met à l’aise.

20180623_092136

Derrière moi, PANORAMA vers LES CONTAMINES MONTJOIE

20180623_092154

   selfie de l’auteur #lol

 

ALTITUDE LA VILLETTE -1050m

Je ne peux m’empêcher de penser à Dominique, là où il est parti … tout à l’opposé de moi sur les sentiers du TMB vers le col du Bonhomme, sentiers que j’ai parcouru l’an dernier et que je me refusais à refaire cette année. Mes souvenirs du TMB sont trop vivaces, trop forts, trop précis, trop intenses et tout en couleur. J’espère que Dominique réussira son défi sportif. Ce soir, il sera sur ces sommets enneigés que j’aperçois au loin.  Moi je continue ma boucle qui me ramène aux Houches.

LE CHAMPEL et les pâturages bucoliques

Après avoir grimpé… un dénivelé positif qui fait bien travailler le cardio, je prends le temps de photographier les jolis chalets du hameau du CHAMPEL.

20180623_095432

ici un vestige d’avalanche qui coupe le sentier.

20180623_102851 20180623_104715

j’aperçois au loin le col du Tricot où je suis passé la veille avec Dominique

20180623_105321

Seule au monde… je me laisse aller à la rêverie

 

La montée au COL DE VOZA … dans l’enfer de la chaleur

Je laisse sur la gauche de REFUGE du FIOUX et ça grimpe … et ça grimpe ! Sacré raidillon.

Je souffre de manquer de souffle. Il fait chaud, très chaud- midi sous le soleil. Allez Nathalie dernière ligne droite enfin façon de parler, de m’encourager. Je ne compte plus le nombre de randonneurs qui me doublent dans cette côte ! Je n’avance plus. Je peine !! Je redécouvre les limites de mon cœur malade dans cet effort. J’ai envie de bazarder ces godasses de marche qui pèse 1 tonne à mes pieds. Je squatte le moindre mètre carré d’ombre pour récupérer, pour respirer ! J’ai envie de pleurer.

Je ne sais même plus comment je suis arrivée au col de Voza …je me souviens tout juste de cet homme qui me dit « ah mais c’est vous que l’on a doublé ? dur la grimpette » oui c’est moi ! J’ai envie de lui hurler que je suis jeune avec un cœur de vieux ! Plus vieux que lui ! Envie d’hurler ma détresse cardiaque mais je n’ai plus d’oxygène pour parler ! tout juste le minima vital pour respirer ! Pas envie d’expliquer aujourd’hui ma maladie, mon insuffisance cardiaque, ce putain de staphylocoque doré, de choc septique qui m’a fait voyager dans les couloirs de la mort. Je me précipite au 1er refuge et j’engloutis un Perrier des bulles bien fraîches. ; je meurs de soif malgré ma réserve d’eau.

COL DE VOZA 1657m

J’assiste au passage du TRAMMWAY DU MONT-BLANC (train à crémaillère) qui emmène les touristes, randonneurs et alpinistes au REFUGE DU NID D’AIGLE, aux portes de la haute montagne, aux abords du Glacier du Bionnassay à 2372m. Tranway que je connais bien pour avoir fait l’excursion l’an dernier après mon TBM.

20180623_115520.jpg

Je pose enfin mon sac à dos pour déjeuner après ces 4h de marche depuis le TRUC

20180623_120923.jpg

Que pensez-vous de ce superbe panorama sur les plus hauts sommets du massif du MONT BLANC avec entre autre l’aiguille du Gouter, le dôme du Gouter, l’aiguille du Midi

COL DE VOZA- LES HOUCHES

Depuis ce point de vue, assise sur la pelouse, je prends le temps de me faire un super pique nique !

La descente vers LES HOUCHES sera un enfer pour mes pieds et mes genoux, de la caillasse, de la caillasse, la peur de glisser sur les fesses… encore ! et rien à voir ! Je suis au cœur d’une foret vertigineuse et il n’y a RIEN à voir. Ce parcours est sans intérêt et je vais littéralement m’ennuyer. J’ai hâte d’arriver aux Houches ! Je regrette amèrement mon choix de parcours.

Récapitulatif dénivelé du jour

Départ : LE REFUGE DU TRUC- 1750M

Étape : LA VILLETTE 1050m (-700m)

Étape : COL DE VOZA 1657 M (+607m)

ARRIVÉE : LES HOUCHES- 1100m (-650m)

 

récit Nathalie LEMIERE pour CŒUR DE FINISHER© juin 2018


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s